Thérapie Manuelle
Bioénergétique

Méthode Surrender

Quelques Explications

La thérapie manuelle bioénergétique, directement issue de la Méthode Surrender®, est une thérapie de relaxation basée sur le lâcher prise et l’abandon de soi. Selon la classification conçue par le Centre national de la médecine complémentaire et alternative au National Institute of Health (USA Gov. Agency), la Méthode Surrender® appartient aux « biofield medicines », c’est-à-dire aux systèmes qui utilisent ou activent des champs d'énergie subtile dans et autour du corps à des fins médicales. Évolution de l'ostéopathie, cette thérapie aborde donc la prise en charge du patient sur un mode holistique. Les résultats sont scientifiquement validés et remportent l’adhésion d’un nombre grandissant d’acteurs de soins en Europe et en Amérique du Nord.
Go to Méthode Surrender ®

Méthode Surrender ®

Lien vers le site de la Méthode Surrender®

Go to Thérapies Complémentaires

Thérapies Complémentaires

Le magazine de l’art de vivre en bonne santé.

Go to Ressources Plurielles

Ressources Plurielles

Un site ami pour une autre vision de la santé

Comment ça marche ? Quels bénéfices ?

Les bénéfices avancés ci-dessous sont des bénéfices possibles et connus, rencontrés en cabinet et démontrés par expérience

La Méthode Surrender® est une méthode de thérapie manuelle basée sur les échanges bioénergétiques ainsi que sur le flux et le reflux du liquide céphalo-rachidien. Une séance de soin libère les tensions pour permettre à chaque cellule de retrouver ou de conserver son mouvement d’équilibre. Avant tout douce et apaisante, la méthode réalise une synthèse et capture l’essence de nombreuses autres pratiques, souvent très anciennes, (ostéopathie crânienne douce, shiatsu, haptonomie…). En travaillant sur la capacité de votre organisme à libérer lui-même ses tensions et faire circuler son énergie, le soin va enclencher une suite naturelle de mécanismes qui provoqueront ou accompagneront votre processus de guérison.

De plus en plus de praticiens proposent cette méthode à leurs patients, en complément d’autres pratiques thérapeutiques plus classiques. Ils l’utilisent aussi comme moyen de prévention des états de déséquilibre de santé. Il n’y a pas de contre-indications puisque c’est votre corps qui travaille, guidé par le thérapeute qui ne sert que de déclencheur à l’action des processus que nous possédons tous en nous.

NB : Cette thérapie est une méthode de relaxation thérapeutique complémentaire et n'a pas pour vocation à se substituer à la médecine factuelle. En cas de doute n'hésitez jamais à consulter votre médecin référent.

  • Atténuation des tensions articulaires et musculaires - Relâchement postural et tissulaire avec régulation circulatoire - Rééquilibrage des fonctions organiques des viscères et des organes

  • Induit la cohérence cardiaque - Action sur la douleur par effet antalgique - Bénéfice circulatoire sur les problèmes vasculaires, de tension artérielle et migraines - Activation des processus naturels de réparation du derme

  • Diminution des complications postopératoires immédiates - Accompagnement au bon déroulement de la grossesse - Réduction des antalgiques et produits d’anesthésie - Amélioration significative de la vitesse de récupération

  • Améliore la proprioception, l’écoute et l’attention. – Facilite un recentrage, enracinement ou retour à soi – Permet de renouer le lien corps-esprit et de rééquilibrer l’émotionnel par le travail énergétique sur les organes

En pratique

Au cours d’une séance, le thérapeute place ses mains à des positions spécifiques du corps du patient. Il se concentre dans un premier temps sur le crâne et la face, la nuque et les épaules pour terminer sur le sacrum et les hanches. Généralement, les patients ressentent une grande détente et une forte impression de tranquillité mais, parfois aussi, de la chaleur et d'autres sensations subtiles et agréables. Le thérapeute n'utilise pas sa propre énergie lors du soin, mais l'énergie universelle et la compassion en mettant toute son attention au service du bien-être du patient. Sa seule intention est d'être un conduit de l'énergie de guérison. Pendant la séance, le corps énergétique puise dans cette énergie de guérison et la distribue selon ses besoins. Le thérapeute ne pose pas de diagnostic ni n’effectue de manipulations. Voici présenté ci-dessous les principales prises effectuées lors du soin ou le patient restera habillé.

1 – Prise Occipitale

C’est la prise d’accueil du patient qui rappelle le premier contact de l’enfant avec le monde extérieur. On entre en contact avec le mouvement de flexion et d’extension du crâne autour de l’articulation sphéno-basilaire. En flexion, la dure mère se contracte et entraîne le sacrum, inversement en extension. C’est la mouvement respiratoire primaire (MRP).

2 – Prise occipito-frontale

Après avoir libéré la base crânienne, on vient détendre la zone frontale. Le mouvement respiratoire primaire s’accentue, on libère également les muscles du cou ou il y a 34 points d’attache dans la zone cervicale.

3 – Prise de voûte

On prend ici contact avec les pariétaux qui s’abaissent en flexion et remontent en extension. On prend également des informations sur les os de la face via l’os frontal en gardant contact avec le MRP. On poursuit la séance par les os de la face puis la nuque avant d’aller au sacrum.

4 – Le Sacrum

La zone crânienne est maintenant libérée, on vient contacter le MRP au niveau du sacrum. Les tensions dans les hanches et le sacrum se relâchent et le flux et reflux du liquide céphalo-rachidien s’intensifient. Sur le plan psycho affectif, on ramène le patient dans sa base en fin de séance.

Témoignages

Pour aller plus loin !

Contactez Moi